Profiter du confinement pour booster sa carrière

booster-carrière-e-réputation

1- Soigner votre e-réputation sur le web

Que fait-on aujourd’hui spontanément pour se renseigner sur une personne ?
Le premier réflexe est de se rendre sur un moteur de recherche (Google ou autres) et de saisir le nom de cette personne. Le même réflexe s’applique sur les réseaux sociaux. Faites attention ! Un recruteur appliquera également le même réflexe.

Soigner votre e-réputation (réputation sur le web) commence par créer un profil sur LinkedIn.

LinkedIn est un réseau social professionnel en ligne créé en 2002 à Mountain View. En novembre 2015, le site revendique plus de 400 millions de membres issus de 170 secteurs d’activités dans plus de 200 pays et territoires.

[Wikipédia]

Une fois votre profil (ou CV digital) est rempli, n’hésitez plus à faire vos visites quotidiennes afin d’étendre votre réseau de contacts professionnels et de faire une veille technologique.

En recevant des recommandations et en validant vos compétences sur LinkedIn, vous augmenterez certainement vos chances dans un entretien d’embauche ou de stage.

Pour mesurer l’impact de votre profil, LinkedIn propose des métriques sur Social Selling Index : https://www.linkedin.com/sales/ssi

2- Suivre une formation ciblée en ligne

video, youtube icon YouTube, une mine d’or pour s’auto-former (Anglais, Informatique 💻, Comment faire des Pizzas 🍕 !, etc.). Suivre un tutoriel en format vidéo vous fera gagner beaucoup de temps. Alors, fixez vos objectifs d’apprentissage en suivant une planification efficace.

OpenClassRooms offre aussi des formations de façon pédagogique et structurée en suivant un rythme d’apprentissage incrémental.

Je recommande aussi le site Grafikart qui regroupe plusieurs formations en format vidéo. Si vous n’avez aucune idée sur le développement web, vous y trouverez votre bonheur.

D’autres liens utiles sont regroupés dans cette page.

3- Mettre en place votre premier site web personnel sur GitHub

Héberger votre première page web ne demande pas de coût ! GitHub offre un moyen de rendre vos pages HTML statiques accessibles sur la toile du web (voir présentation ci-après de GitHub Pages) :

Ne vous compliquez pas la vie, un premier site en format One-page fera l’affaire en suivant ces étapes:

  1. Chercher et télécharger un template HTML (de préférence responsive qui sera adapté avec le mobile). Plusieurs templates existent gratuitement sur le web (exemple de requête de recherche : “free html5 one page template”).
  2. Ouvrir la page “index.html” avec un éditeur (Notepad++, Visual Code Studio, ou autres). En examinant les textes existants (pareil pour les images), vous pouvez faire les modifications adéquates intuitivement. Un minimum de connaissance en HTML est demandé.
  3. Faire un push/commit sur votre dépôt spécial GitHub Pages en faisant un glisser/déposer de votre page HTML. N’oubliez pas également de soumettre tout autre fichier du template telles que les feuilles de style CSS (et éventuellement les fichiers JavaScript) tout en respectant l’arborescence initiale du template téléchargé.

Votre compte GitHub vous permet aussi de partager vos projets en multipliant les dépôts. Exposer son portfolio en l’enrichissant vous fera du bien. En revenant au premier point sur la e-réputation, n’hésitez pas à faire savoir et valoir vos projets sur LinkedIn.

4- Gagner des badges et des certificats d’accomplissement

Rien d’aussi motivant que d’avoir des récompenses et d’être gratifié en fin de formation. Les badges numériques permettent de reconnaître votre maîtrise des technologies et de valider vos apprentissages pour les tiers.

IBM propose des cursus de formations courtes sur des technologies de pointes. Lisez, Visionnez les vidéos, Répondez aux quiz’s, vous aurez en fin vos badges 🏅. Ainsi, on soigne toujours notre e-réputation!

Résultat de recherche d'images pour "ibm digital nation africa"

Programme IBM Digital – Nation Africa : https://developer.ibm.com/digitalnation/africa/

5- Et des MOOCs pour les plus patients !

Un MOOC (Massive Open Online Course) est un type ouvert de formation à distance capable d’accueillir un grand nombre de participants.

Je cite deux exemples de MOOCs accessibles librement et gratuitement. Le site edx.org offre la possibilité de certificats (ou diplômes) avec des faibles coûts.

edX Home Page

edx.org : une panoplie de MOOCs parrainés par des grandes universités de renommé tels que Harvard, MiT, Stanford, etc. Plus de 20 million d’apprenants inscrits pour suivre plus de 2400 MOOCs dans différentes spécialités ! https://www.edx.org/

Logo FUN

FUN-MOOC : une plateforme francophone regroupant plus de 6 million d’inscriptions avec plus de 540 MOOCs diffusés : https://www.fun-mooc.fr/

Mot de la fin

Voilà! A travers cet article, j’ai voulu partager des recommandations que je juge pertinentes en partant de ma propre expérience.

N’hésitez pas à partager vos ressources et vos conseils en commentaire.

Et n’oubliez pas, “Sharing is Caring“!

You May Also Like

4 Comments

  1. J’ai beaucoup apprécié votre article , en période de confinement, votre proposition nous fait l’honneur.
    Merci Dr

  2. Merci beaucoup pour le partage. Je vois que c’est très riche comme article en plus d’une bonne démarche.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *